Retour à la liste des articles de la rubrique HAUTS-DE-FRANCE

Publié le 02/06/2017

CR CRE DU 18 MAI 2017 (Picardie)

FO CRE Picardie du 18 mai 2017

Représentants FO au CRE présents :
PEYREBESSE PATRICK Titulaire 
FOULON CHOI Suppléante, 
DIDIER BOURGUIGNON, Représentant Syndical

Présent pour la Direction : 
Pascal Sandifort : DRHDS 
Guenezan Stephan : DR

Approbation du P.V du CRE du 25 Avril 2017 Le PV est approuvé.

Subvention du CRE.

Suite à la prorogation des mandats jusqu’au 30 novembre 2017, les élus souhaitent obtenir les ¾ de la subvention du CRE voir la totalité. Le DRH va interroger le national sur le complément de la subvention. Le versement pourrait s’effectuer dans le courant du mois de juillet.

Organisation de la région et organigrammes des établissements en Picardie.

Le DRH nous présente les organigrammes des centres de Picardie mais très vite des erreurs sont constatées par les membres du CRE qui décident de ne pas traiter ce point. 

Pour la délégation FO : la mise à jour des organigrammes est récurrente, elle n’est toujours pas stabilisée. La gestion des effectifs est devenue un casse-tête difficilement gérable en Direction Régionale Hauts de France. De plus, tous les organigrammes fournis ne sont pas uniformes (manque de mise à jour dans les arrivées et départs des formateurs en cdd, embauches, illisibilité des termes (externe 1, externe 2, …etc..) La gestion des organigrammes étaient mieux suivi lorsqu'il  y avait 2 Directions régionales.

Suivi des entretiens annuels par centre.

Peu de remontée des supports d’entretiens signés faite par les MF sur le nouvel applicatif «Peopledoc » ce qui expliquerait le très faible pourcentage réalisé.

Pour la délégation FO : l’entretien est un moment d’échange sur l’activité qui a été réalisé, sur les projets professionnels souhaités et les objectifs des salariés. L’équité de traitement doit être la règle pour tous, le MF doit remonter toutes les demandes pour la revue RH prévue au mois de juillet 2017.

Bilan économique et financier de 2016 et prévisionnel 2017.

La DR n’a pas encore l’arbitrage final de son budget 2017. Pour l’instant Il n’y a pas d’objectif en termes de chiffre d’affaires ou d’ETP. Le Conseil d’Administration a jugé les comptes présentés par la direction de l’AFPA un peu obscurs, c’est pourquoi ils n’ont pas approuvé les traités d’apport aux filiales AFPA Entreprise et AFPA Accès à l’emploi. Du fait du passage à l’épic, l’état surveille le budget et à son mot à dire …. Il autorise les dépenses de chaque mois. Le seul objectif connu aujourd’hui au niveau national est celui : 

• De + 17 M€ sur le CA, - 17 M€ sur la masse salariale et -8 M€ à -9 M€ sur les frais de fonctionnement pour 2017 par rapport à 2016. 
• La COP (convention d’objectif et performances) qui devait garantir la part « financement état » sur certaines des activités de l’AFPA, sera signée après les élections présidentielles, voir plus tard dans l’année………… (Pour rappel, la COP devait être signée initialement en novembre 2016 voir au début 2017

Pour la délégation FO : A chaque mois, un nouveau rebondissement, qui apporte une grande incertitude sur notre fonctionnement en ce 1er semestre 2017.
La consolidation du budget régional, de la COP, est plus que jamais sous contrôle et à la main de Bercy.
Il faut s’attendre à des répercutions au niveau régional sur le CA, sur les ETP, et les charges de fonctionnement. L’équilibre sera difficile à obtenir dans ce contexte et dépendra en grande partie du résultat quantitatif de l’appel d’offre et de son démarrage.

Suivi économique 2016 :

Budget 2016 : stabilisés à 79.5 millions d’euros47 millions collectivités territoriales, 6 millions état, 11 millions organismes institutionnels et 12.4 Millions entreprises.

Augmentation des commandes significatives :

- 4.7 Millions d’euros à 47 millions d’euros pour le conseil régional (dont 5.6 millions de sous-traitance).
- 6.4 à 10 millions pour pôle emploi.
- Diminution sur le secteur des entreprises (CSP, CIF et licenciement économique).
- Baisse également de la contribution de l’Europe et de l’état.

Augmentation du CA réel et consolidée à 73.8 millions d’euros (dont 47 millions de sous-traitance en paiement direct).
Baisse du PRF de 37 % PICARDIE + NORD PAS DE CALAIS incluant le niveau 3 pour 2017.
Charges : 75.9 millions d’euros

EBE 2016 : à 3.5 millions d’euros en diminution à cause des frais de fonctionnement des actions délocalisés.
Charges nationales 2016 : - 3.5 M€
Charges nationales 2017 : - 1.8 M€

Pour la délégation FO : Malgré une augmentation de la production et du chiffre d’affaire, les dépenses en frais de personnel, de fonctionnement et les charges d‘exploitation ont augmenté.
L’embauche d’auto entrepreneurs, les frais occasionnés par les formations délocalisées ont contribué à ce résultat.

D’autres lignes viennent s’ajouter au calcul de l’EBE.
Le résultat net est de – 3.255.414 M€ dû en partie à une ligne intitulée «charges exceptionnelles ».
Le budget prévisionnel de 2016 était de 13.485.482 M€ et il se trouve que nous sommes à une valeur réelle de -2.358.563 M€. Comment peut –on expliquer un tel gouffre soit 11 M€ d’écart ?

Nous demanderons des précisions sur cet intitulé au prochain CRE.
La gestion financière pour atteindre l’équilibre financier et pérenniser nos activités est difficile à atteindre avec plusieurs financements.
Ah le passage à l’EPIC comme sauveur de l’AFPA, n’est pas pour demain, seul un financement pérenne et suffisant pourra nous sauver.

Changement de la tarification de la restauration et de l’hébergement. 

Le prix du plateau repas s’élève aujourd’hui à 15.00 euros.
Le DR a négocié avec le conseil régional un plan d’économie de 1 euro sur 3 ans (0.50 cts en 2018 et 0.50 cts en 2019).
Le national a accepté la tarification au plat. Le Conseil Régional souhaite diminuer sa participation aux frais sans que le coût soit répercuté aux stagiaires. La délibération du Conseil Régional sur la tarification est annoncée au 23 juin 2017.
La contribution stagiaire est de 4 euros, effet rétroactif au 1er avril 2017. Il faut élargir notre offre de service pour pouvoir maintenir la restauration en proposant une restauration rapide

Pour la délégation FO : retour vers « le passé » Le conseil régional a les pleins pouvoirs et décide sans concertation.
L’AFPA applique et met en œuvre une nouvelle tarification, puis 1 mois plus tard on recommence avec une négociation et une délibération incertaine.
L’AFPA ne maîtrise plus ses services associés, les stagiaires en font les frais et une mauvaise image nous est faite.

Voilà nos prochains décideurs d’ordre ………
L’activité de la restauration est également tributaire de l’activité du centre et du captage des clients.
Qu’en sera-t-il avec le nouvel appel d’offre déjà annoncé à la baisse ?
Si on veut continuer à maintenir les emplois et le service de restauration, des solutions existent déjà (convention avec l’extérieur, entreprises…) mais la Direction ne s’est jamais donné les moyens de vraiment garantir la pérennité de la restauration préférant utiliser la sous-traitance et des prestataires comme EUREST.
Suivi des réponses aux appels d’offres du conseil régional (positionnement par centre, par GRN en nombre de lots).

Une présentation nous est faite sur un document Excel avec toutes les réponses à l’appel d’offre. Le tableau nous sera transmis. De manière générale la réponse a été très large et à proposer tout l’éventail ex : Laon (agent de restauration, cuisinier, serveur en restauration, CQP serveur, CQP commis de cuisine etc.…)
Dans un premier temps il faut remporter le lot, et la commande du conseil régional.
Sur ce lot, le conseil régional fera son marché dans la liste, ensuite il faudra se partager le reste avec le groupement le restant. Si nous perdons ce lot, nous n’avons plus de commande du CR pour la restauration sur une période de 3 ans, 12 mois sur le 1er appel d’offre et 24 sur le renouvellement.

Pour la délégation FO : l’analyse du dit document aurait pu se faire avant si la DR nous l’avait transmis dans les temps. Comment pérennisé l’activité avec un tel système d’appel d’offre, cela sera très difficile. Parcours réduit, coût réduit. Comment dispenser une formation de qualité, avec des plateaux modernes et des formateurs compétents pédagogiquement ! Arrêtons de faire des formations low coast, les demandeurs d’emplois cherchent à obtenir une vraie qualification, de qualité, au lieu de compétences partielles qui précarise l’emploi.

Actualité de la transformation juridique de l’AFPA.

Arrêt du calendrier de l’activation des 2 filiales.
Visite de la Directrice Générale dans 5 régions sur 13 pour rassurer le management de la transformation en EPIC et des 2 filiales. Elle veut redonner place aux projets régionaux avec un projet stratégique régional.

Pour la délégation FO : Les beaux discours de la DG continuent dans les régions pour porter l’assurance que tout finira bien dans le meilleur des mondes. Une présentation nous est faite sur un document Excel avec toutes les réponses à l’appel d’offre. Le tableau nous sera transmis. De manière générale la réponse a été très large et à proposer tout l’éventail ex : Laon (agent de restauration, cuisinier, serveur en restauration, CQP serveur, CQP commis de cuisine etc…)

La régionalisation en 13 régions avance ? C’est la régionalisation qui nous attend, on reparle de projet régional, de projet stratégique régional et plus de stratégie de formation au niveau national !
Situation RH et fichier actualisé.

Pour ladélégation FO : beaucoup de départ de formateur (13 sur 28).
Au total 21 départs en retraite. Quatre ruptures conventionnelles (les salariés quittent l’AFPA pour un futur meilleur).
Au regard du budget toujours pas établit qu’en sera-t-il de l’effectifs 2017 sur la région Hauts de France. Nous naviguons toujours à l’aveugle, dans une situation plus que jamais troublée par des rebondissements de mois en mois.

Situation RH Fin mai 2017
Départs prévus à Laon :
1 assistante technique,
1 logisticien approvisionneur (avec des tâches d’ASE).
Toujours pas de directeur à temps plein, ni de relais RH !

Un emploi d’avenir en attente de renouvellement de son contrat (sous réserve qu’elle démarre une formation avant la date de fin de sa 1ère année en juillet)
Amiens : 1 MF en recrutement à l’externe
Beauvais : 1 MF en recrutement interne  

Pour la délégation FO : Les délégués du personnel ont déjà alerté et évoqué cette situation en début d’année.
Depuis, plusieurs relances ont été faites ses derniers mois, même évoqué au CRE de mai et rien n’a bougé. La situation est vraiment urgente, car un tuilage est nécessaire afin d’assurer une continuité de service.
La DR réfléchit à des solutions mais s’il n’y pas de réactivité rapide, les conditions de travail se dégradent et des risques de troubles psycho sociaux sont susceptibles apparaître.
Le remplacement des postes n’est sans doute pas la priorité de la direction. On préfère attendre l’AO pour dispatcher le tâches sur l’effectif en manque d’activité

Infos du Président

Notification de l’appel d’offre en juin 2017.
Les 13 directeurs régionaux participent et sont associés aux décisions du COMEX au niveau national. Ils se réuniront 1 fois par mois.

De ce fait le calendrier du CRE sera modifié à partir de juillet 2017.
La journée du 26/06/2017 est neutralisée (sans production et sans stagiaires) elle est organisée sur 3 axes.

• Démarche de projet stratégique régionale
• Appropriation de la commande régionale
• Temps de convivialité  

Questions d’actualités.

Le DR confirme que Mr JARNOT Directeur du Centre d’Amiens est bien le président du CHSCT.

Fin de la séance 17h00

La situation : une situation retardée par des rebondissements de mois en mois créant une très vive incertitude dans le personnel.
Déjà des réponses aux appels d’offres d’autres régions qui font que confirmer la baisse d’activité pour des dizaines de salariés qui demain seront sans travail.
Une cure d’amaigrissement des embauches, voire une réduction des effectifs, tout est bloqué. Une situation financière très tendu, au vue du paiement des salaires de ce mois-ci.
Salariés l’EPIC ne vous a pas sauvé, rien ne devait changer…..comme a voulu nous faire la Direction.
Pourtant, nous avons, toujours su vous dire la vérité et la vraie réalité.
 


Fermer cette fenêtre X

Adhérents

Afin de profiter de toutes les ressources du site, identifiez-vous