Retour à la liste des articles de la rubrique ACCUEIL
mais pas pour n’importe quoi et n’importe comment ! 
&url=http%3A%2F%2Fwww.fo-afpa.fr%2Farticle.php%3Fr%3D426%26a%3D7939" class="mt-twitter mt-share-inline-square-bw-sm">

Publié le 20/12/2017

Vous informer, OUI,  
mais pas pour n’importe quoi et n’importe comment ! 

Alors que l’AFPA est en crise, lors du Conseil d’Administration du 11 décembre 2017 certains administrateurs ont voté « contre » un budget 2018 dit « minimaliste ».  

A Force Ouvrière, nous nous sommes abstenus lors de ce vote pour les raisons suivantes : 

- Ce budget prévisionnel doit être réévalué à la hausse ou à la baisse à la fin du premier trimestre 2018. C’est à ce moment précis qu’il sera nécessaire d’intervenir et d’exposer nos revendications pour le devenir et le développement de l’AFPA. 
- Comme vous le savez, les membres majoritaires de ce Conseil d’Administration sont les représentants de l'Etat et c’est bien dans les ministères de tutelle que tout  se décide.  C'est pourquoi, se battre oui, mais en portant néanmoins des revendications claires et précises, au bon endroit et au bon moment. 

À Force Ouvrière, dans les différentes instances où nous siégeons, nous ne pensons qu’à défendre vos intérêts et, jusqu’à preuve du contraire, ces intérêts sont d’ordre collectif.  
Nous avons toujours été très rigoureux dans nos travaux d’analyses comme dans nos revendications et jamais nous n’avons manipulé les salariés.  

Lors de l’envahissement du Conseil d'Administration du 11 décembre, nous avons lu le communiqué intersyndical qui défend vos intérêts.  
Force Ouvrière tient à rappeler que la réalité dans laquelle se trouve l'AFPA aujourd'hui est le fruit de décisions prises par des votes successifs. Certaines organisations syndicales devraient faire un travail de mémoire. 
Pour rappel, Force Ouvrière n’a jamais voté pour la :  

• Régionalisation/privatisation, (d’autres OUI), 
• Transformation statutaire d'association en agence EPIC, (d’autres OUI), 
• Reconduction  d’Yves Barou dans sa fonction de Président, (d’autres OUI). 

Quand Force Ouvrière dénonçait les dangers de toutes ces réformes et transformations, d'autres votaient toutes ces propositions, sans analyses à long terme.  
Aujourd’hui, les mêmes votent contre ce fameux budget 2018.  
Surprenant ! Que de revirements ! 

Quand Force Ouvrière défend la nécessité d’une mobilisation du personnel pour défendre vos intérêts, d'autres tergiversent !  
Force Ouvrière maintient que seule une grande mobilisation du personnel pourra changer les orientations de l'Etat et éviter que l’AFPA soit réduite à néant.  

OUI, il faut un budget ambitieux pour l'AFPA. 
OUI, nous sommes contre les suppressions d’emplois programmées. 
Et, OUI à un vrai plan de relance d’activités pérennes. 

Force Ouvrière demande une intersyndicale forte et avec des revendications claires permettant une grande manifestation, et ce, dès le début d’année 2018. 

Fermer cette fenêtre X

Adhérents

Afin de profiter de toutes les ressources du site, identifiez-vous